Dépêches Citoyennes est un média citoyen indépendant. Sa raison d'être est de redonner la parole au citoyen et d'être une contre mesure à la censure. Il se veut émetteur récepteur dans la transmission de l'information. "Nous relayer, c'est vous relayer"

Journée Nationale du 10 décembre 2022

Un appel national été lancé pour organiser le 10 décembre 2022 une journée d'hommages et de témoignages aux victimes des injections Covid. 78 évènements ont été organisés dans 53 départements français. Cette journée était également la journée anniversaire de la signature de la déclaration des droits de l’homme de 1948

 

Des parents de victimes et plus de 50 collectifs ont répondu à cet appel. Tous ont souhaité témoigner de leur attachement à notre humanité, à notre mémoire, à nos souvenirs et à la vie.

 

De nombreuses personnalités se sont engagées dans cet appel : Alexandra Henrion-Caude, Louis Fouché, Nicole Delépine, David Bouillon, Christian Perronne, Benoît Ochs, Chloé Frammery, Maître Jean-Pierre Joseph, Emmanuelle Darles, Jean-Pierre Eudier, Denis Agret, .... 

 

Pourquoi toutes ces personnes partout en France ont-elles décider de se joindre à l'action ?

Avant une réponse personnelle et locale, voici trois raisons qui sont communes à tous :

 - Pour qu’il ne soit plus permis d’ignorer les victimes des effets secondaires.

 - Pour qu’il ne soit plus possible de faire taire ceux qui dénoncent les dangers de ces injections.

 - Pour que la vérité nous libère et fasse qu’il n’y ait plus de victimes. 

 

La vidéo compilation des hommages dans toute la France

 

Metz

150 personnes

Le collectif des Parents Résistants57 a organisé les hommages et témoignages sur le parvis des droits de l’homme.

Névine et Josée ont invité des victimes présentes à témoigner. La parole a été donnée à plusieurs parents dont les enfants ont été victimes de ces injections et victimes des injections.

Plusieurs intervenants ont tenu à être présents et apporter leur soutien à ces hommages et témoignages : Jean-Pierre Eudier, Benoît Ochs, Hervé Seligmann, Chloé Frammery, Emmanuelle Darles, Sylvie de Bon Sens, Gauthier Bein, Andreas Pfeiffer, Jocelyne Chassard.


 

La vidéo des prises de paroles ici

Et puis dans toute la Frace

Grenoble

70 personnes

Tous fiers d'avoir été là malgré le froid dans l'amitié saluant la force de témoigner de plusieurs victimes, mais aussi le fatalisme d'autres victimes muettes, même quand elles se disent au bord du suicide à cause d'un AVC, beaucoup de personnes non vaccinées, force des portraits.

La multiplication des actions en tous lieux peut porter, inverser le rapport de bourrage de crâne. Ces témoignages sont totalement non violents tout en étant très forts, voire violents en eux-mêmes.

C'est une sorte de victoire post mortem de la Vérité. Avec ces portraits, on touche à l'irréfutable et ça court-circuite souvent, pas toujours, les réactions toutes faites. `

Les vidéos ont commencé à tourner dans les groupes. Normalement des images sur les réseaux sociaux californiens si un passant américain tient parole.

Très positif en tous cas même s'il aurait pu y avoir beaucoup plus de monde avec un autre temps. Le fait que la mémoire demeure et se transmette permet à la réflexion de continuer et à la vérité d'avancer .

- François-Marie, Grelive

Maître Jean-Pierre Joseph et François-Marie Périer

 

Carcassonne 

une cinquantaine de bénévoles pour porter les affiches et discuter avec le public.

Nous étions sur le passage du marché en centre. Il y a eu un flot incessant de passants qui ont regardé les pancartes, posé des questions , échangé avec nous. Plusieurs personnes étaient victimes et on apprécié de parler avec nous sans pour autant prendre le micro.

Une femme exprimant "je me suis fait vacciner, qu'est-ce qu'il va m'arriver ?". Des informations concrètes ou orientations vers des personnes qualifiées pour les aider. Une ou deux personnes grossières sans s'arrêter. Des personnes restant indifférentes à la vue des panneaux.

Plutôt un bilan très positif. La présence de Vincent Pavan et son contact généreux ont été très appréciés par l'équipe et par les personnes prenant le temps de s'arrêter. Beaucoup de gratitude exprimée par le public

-Catherine

 

Yvelines : Chatou, Meulan, Conflans Ste Honorine, Versailles…

8 actions entre 80 et 100 personnes

Article d’actu 78 : factuel et précis. Très bon article de Jéhan-jacques Peyre

Le collectif liberté 78 manifeste pour faire savoir qu’il y a beaucoup d’effets secondaires. Ils parlent des injonctions à se vacciner, des vaccins insidieusement combinés, des effets secondaires notamment chez les jeunes, des sportifs, des médecins qui alertent depuis deux ans, des femmes enceintes et du principe de précaution. Mais aussi de l’obligation faite aux soignants, 15 000 d’entre eux sont suspendus quand d’autres ont été contraints et de leur constat de nombreux effets secondaires. Certains passants s’offusquent, d’autres témoignent de différents effets secondaires,

https://actu.fr/societe/yvelines-le-collectif-libertes-78-manifeste-pour-alerter-sur-les-effets-de-la-vaccination-anti-covid_55848164.html

- Michel , Liberté 78

 

La Roche sur Yon

Plus de 30 personnes

Nous avons utilisé un mur public en rénovation pour présenter nos affiches. Nous avions une quarantaine d’affiches dispersées
çà et là, majoritairement des A3 et quelques A4 qui ont réussies à créer la curiosité des passants.

Malgré notre insistance, le journal local « Ouest-France » n’avait pas publié l’annonce de cette manifestation du 10 décembre. Heureusement les différents groupes locaux et informels
l’avaient amplement relayée sur les réseaux sociaux ou par courriel et ont mis une sono à notre disposition ce qui a permis à TOUS ceux qui circulaient au marché de Noël d’entendre tout notre narratif.

Des témoignages spontanés sont venus s’alterner aux discours et chiffres référencés des effets secondaires. Des membres du public qui nous étaient inconnus ont aussi spontanément accepté de participer aux diverses lectures comme des témoignages de professionnels de santé extraits du livre «Doctothon» de 2021 et de RéinfoCovid.
Les deux journaux locaux, « Ouest-France » et le « Journal du Pays Yonnais », n’ont aucunement couvert l’évènement !
Il y a eu des témoignages post-manifestations de deux participants à cette journée du 10 décembre


 - Danielle

 

Brest

+ de 80 personnes

Le journaliste fait preuve d'objectivité dans l'article et la transcription des propos des personnes présentes à l'hommage. Le rassemblement a duré plusieurs heures. Nous avons compté 80 personnes à un moment mais il y a eu un grand flux, certaines personnes partant tandis que d'autres arrivaient pour ce rassemblement.

 - Alice

Toulouse

Rennes

 

 

Saintes

+ de 185 personnes

Cette manifestation s'est déroulée dans un profond recueillement et une grande dignité en hommage aux victimes de ces injections expérimentales.

Nous étions 110 le matin devant le tribunal et dans les rues piétonnes de Saintes avec les 60 panneaux que m'avait transmis par mail le Collectif Action 200 de Perpignan.

L'après-midi à proximité du Centre Hospitalier puis devant la caserne des sapeurs-pompiers, nous étions 75.

Hormis très peu de personnes un peu agressives à notre égard, nous avons reçu un accueil des plus favorables parmi les gens que nous avons côtoyées à cette occasion, y compris des commerçants qui sont sortis de leurs magasins pour nous remercier.

Manifestation très positive qui nous a permis de semer de très nombreuses petite graines au sein de la population Sanitaire et tout le Collectif de Saintes tient à vous remercier pour cette formidable initiative qui a rencontré un vif succès.

 

Ferney-Voltaire

40 personnes

Nous étions aux abords du marché et portions des portraits autour du cou, abordions les passants sur les effets secondaires.
Cette action nous a permis de remarquer que les gens commencent à s'ouvrir. C'est malheureusement par le biais des effets secondaires vécus ou observés. 
Nous avons été accueillis plutôt chaleureusement voire même remerciés et encouragés avec sympathie.

Les gens nous ont raconté leur vécu, nous ont confié leurs questionnements et leurs inquiétudes et ont été à l'écoute de nos "messages d'alerte".
Cela nous encourage à récidiver des actions de rue.

 - Anne
 

 

Coulommiers 

+ de 30 personnes

Pour cet événement nous avons décidé de privilégier l'échange avec la population.

Nous avons donc favoriser la place Pasteur à 50m de la place centrale de Coulommiers. Le centre ville et ses alentours où se déroulaient des animations des fêtes de Noël.
Une trentaine de personnes se sont relayées pour présenter les 16 affiches fournies par Verity France et certaines pour lire les témoignages des familles endeuillées.
Le choix de ce lieu a été défini en raison de la facilité de pouvoir échanger avec les passants de leur distribuer des tracts  "les effets secondaires", "où est mon cycle" Témoignons le 10/12/2022". 
 
Quelques personnes nous ont donné leurs témoignages. Certains prenaient connaissance du problème, certains nous remerciaient de manifester sur ce sujet.
 
1.200 tracts on été distribués aux passants et sur les voitures.
2 actions identiques ont déjà été réalisées à un autre endroits de la ville, elles ont été très majoritairement bien reçues par la population.

Pour les contacter : CCL77@protonmail.com

 - Alain

 

Île de la Réunion : Saint-Pierre

40 personnes

L'évènement a rencontré beaucoup d intérêts et peu de réactions négatives.

Plusieurs victimes d effets secondaires graves ont temoigné en direct.

Les masques blancs ont fait une action suivie de chansons.

Nous avons fini avec un pique-nique et de la danse.

 

 - Maurice

 

Lorient

100 personnes

Le collectif Lorient Résistance au pass sanitaire est présent chaque samedi depuis plus d'un an (76 évènements). Nous étions une centaine, ce 10 décembre et avons mis en exergue les victimes des injections. Nous avons mis des affichages et des tables solidaire afin d'être à l'écoute des citoyens. Nous rencontrons de plus en plus de personnes surprises par la désinformation médiatique. Nous avons eu de nombreux remerciements pour notre détermination, les informations et conseils que nous délivrons. Un des membres de notre collectif, kinésithérapeute suspendu, est intervenu lors du Dosumani (ex-doctothon).

resistancelorient@prontomail.com Tél. 06.23.19.89.21

 - Olivier

Journée Nationale du 10 décembre 2022Journée Nationale du 10 décembre 2022Journée Nationale du 10 décembre 2022
Journée Nationale du 10 décembre 2022Journée Nationale du 10 décembre 2022Journée Nationale du 10 décembre 2022
Journée Nationale du 10 décembre 2022Journée Nationale du 10 décembre 2022Journée Nationale du 10 décembre 2022

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Nous a Lorient le 10 décembre nous réunis un peut plus de 100 personnes l après midi de mobilisation pour finir autour d un repas de 63 personnes
Répondre